Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



24/10/2009 - 06:41
        

Seul contre le décret 2006-1386 du 15 nov. 2006

Septième Tribune



Emmanuel Galante vient d'arrêter la grève de la faim entamée le 22 octobre Place du Président E. Herriot, devant l'Assemblée nationale.



Un député UMP, puis deux députés PS sont venus l'entendre et s'intéressent à son combat : qu'un aménagement du décret donne la possibilité aux bars notamment à la campagne et dans les petites villes de devenir "fumeurs" ou "non-fumeurs". Qu'un nouveau décret fasse l'objet d'une loi discutée par l'Assemblée nationale.
Chez Tante Marguerite, à deux pas de l'Assemblée, où des aménagements coûteux permettent de fumer dans une salle réservée comme dans beaucoup d'autres endroits de la capitale, on comprend ce point de vue. Il y va de la survie de nombreux commerces.
Une grève de la faim débutée le 20 octobre Place du Président E. Herriot
Une grève de la faim débutée le 20 octobre Place du Président E. Herriot

Emmanuelle Galante a du fermer le seul bar à thème de Châlon en Champagne qui n'ouvrait pourtant que de 16h à 2h au motif qu'il laissait ses clients fumer. Il avait investi toutes ses économies. Il réclame un aménagement de la loi pour les petits bars comme lui qui n'ont pas les moyens des grands restaurants pour aménager une salle spéciale réservée aux seuls fumeurs.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.