Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



15/11/2011 - 08:52
        

UMP à Paris : un nouvel organigramme pour rassembler

UMP : Rassembler et se faire respecter par les électeurs parisiens.



Un nouvel organigramme pour acter la rénovation de la droite à Paris.



Mis sur pied au lendemain des sénatoriales pour régler les problèmes humains au sein de la famille politique de la droite parisienne et animer différemment la fédération : un nouvel organigramme. L'UMP à Paris se réorganise dans la perspective des présidentielles, des législatives puis des municipales. Pour ses lecteurs, Paris Tribune dévoile le nouvel organigramme mis en place par François Fillon et Jean-François Copé. Sa mission première est de résoudre des problèmes humains ; "il y en a moins qu'on le dit" tient à préciser un dirigeant UMP.

© Chlorophylle - Fotolia.com
© Chlorophylle - Fotolia.com
La nouvelle fédération UMP rassemble diverses sensibilités politiques de la droite parisienne.
Président de la fédération UMP à Paris : Philippe Goujon, député-maire du 15e arrondissement.
Vice-président délégué : Jean-Jacques Giannesini, conseiller de Paris du 19e arrondissement.

3 Délégués fédéraux :
- Catherine Dumas, conseillère de Paris du 17e arrondissement, ex-sénatrice malheureuse en 2011 ;
- Jean-Pierre Lecoq , maire du 6e arrondissement, proche de Pierre Charon en 3e position sur la liste dissidente du nouveau sénateur de Paris ;
- Vincent Roger , conseiller de Paris du 4e arrondissement, proche de François Fillon.

7 Secrétaires départementaux adjoints :
- Emmanuel Caldaguès, conseiller d'arrondissement du 1er arrondissement, proche de Jean-François Legaret , maire du 1er arrondissement ;
- Florence Berthout, conseillère de Paris du 1er arrondissement, proche de Jean-François Copé ;
- Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris du 18e arrondissement, proche de Pierre Charon en 5e position sur la liste dissidente du nouveau sénateur de Paris ;
- Delphine Burkli, conseillère de Paris du 9e arrondissement, proche de Pierre Lellouche ;
- Céline Boulay-Espéronnier, conseillère de Paris du 16e arrondissement, proche de Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement ;
- Claude-Annick Tissot, conseillère de Paris du 11e arrondissement, proche de François Fillon ;
- Jean-Baptiste Olivier, conseiller d'arrondissement du 13e arrondissement, proche de François Fillon.

20 Chargés de mission :
Les chargés de mission travaillent en binômes sur les projets de l'UMP à Paris : un militant UMP et un socio-professionnel.

Sur le terrain, des élus. Enfin, des colloques sont organisés dans la perspective des présidentielles : le prochain a lieu le 19 novembre 2011 sur la thématique du logement. Il s'agit de remettre au goût du jour "l'éthique, la responsabilité et le travail".
D'un côté la réorganisation de la fédération UMP parisenne, de l'autre les investitures pour les législatives. Les investitures aux législatives seront données par la commission nationale d'investiture, présidée par Jean-Claude Gaudin. Au 1er trimestre 2012 elle dira qui se mettra sur la ligne de départ. La fédération UMP de Paris émettra des avis.

Article du 15 novembre 2011 : L'UMP rectifie la donne.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.