Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Mercredi 25 Novembre 2009 - 17:35


        

Yves Pozzo di Borgo : "C'est pénible que la majorité s'en prenne au gouvernement de cette façon"

Septième Tribune


Lors de la séance du Conseil de Paris du 24 novembre, le président du groupe du Centre et Indépendants regrette l'attitude consistant à critiquer la politique du gouvernement en utilisant l'outil de démocratie locale du voeu.




Les deux voeux déposés l'un après l'autre par le groupe des Socialistes et Radicaux de Gauche ne sont pas tendres avec les réformes menées par le gouvernement, jugées iniques : celui relatif aux postes d'Assistants de Vie Scolaire (AVS), et celui relatif au soutien à la formation initiale des enseignements du 1er degré.
Yves Pozzo di Borgo.
Yves Pozzo di Borgo.

Si Yves Pozzo di Borgo soutient le premier, il s'oppose au deuxième. C'est peut-être l'ancien bras droit du ministre de l'Éducation nationale en 2005, le soutien à l'élection présidentielle en 2007 d'un autre ministre de l'Education nationale et professeur de lettres classiques, qui parle. Pour l'inspecteur d'académie, le problème des AVS "dépasse le gouvernement" et "tous les gouvernements se sont cassés la figure" sur le sujet. Il appelle néanmoins à le voter. Sur le voeu relatif au soutien à la formation initiale des enseignements du 1er degré, il appelle à voter contre. Car "la réforme ne sera jamais satisfaisante".
Le conseiller de Paris Jean-Baptiste Menguy, du groupe UMP de Paris et Apparentés (UMPPA)qui vote contre aux deux voeux, se montre plus tranchant. Pour le premier, il dénonce "un voeu qui relève de l'Etat et pas de cette assemblée". Pour le second, il questionne : "Pourquoi la gauche n'a pas interpellé les parlementaires de gauche sur le sujet ?" Les deux voeux sont votés et acceptés.






Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.