Connectez-vous S'inscrire
Menu
© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



18/05/2012 - 09:07
        

29 mai 2012 : Jean-Paul Maréchal fait son mardi littéraire au Café de la Mairie

6e arrondissement : Mardi littéraire au Café de la Mairie, place Saint Sulpice 75006 Paris.



Jean Paul Maréchal propose son livre "CHINE / USA, LE CLIMAT EN JEU". Il sera présenté par Gilles Fontaine. Le changement climatique d’origine humaine constitue l’une des menaces majeures qui pèsent sur le futur proche de l’humanité.



CHINE / USA, LE CLIMAT EN JEU. Editions Choiseul, présentation Gilles Fontaine, rédacteur en chef du magazine Challenges.

Le changement climatique d’origine humaine constitue l’une des menaces majeures qui pèsent sur le futur proche de l’humanité. Or, malgré l’urgence des mesures à prendre, aucun accord contraignant entre les principaux États pollueurs ne parvient à être adopté. Et cela notamment parce que ni les États-Unis ni la Chine ne sont disposés à accepter un accord qui les contraindrait à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

L’objet de cet essai est de décrypter les enjeux de cette impasse, de la replacer dans une perspective historique, de mettre en évidence les blocages qui font qu’aucun des deux premiers pollueurs du monde n’a pour le moment intérêt à faire preuve d’exemplarité. Il s’agira également d’identifier les facteurs susceptibles de constituer des pistes de solution à un problème dont la gravité ne saurait être minimisée.

CHINE / USA, LE CLIMAT EN JEU. Le chemin à emprunter.

 CHINE / USA, LE CLIMAT EN JEU. Le chemin à emprunterSi l’on part de l’hypothèse que la croissance économique mondiale sera de 2% par an au cours des 5 prochaines décennies, autrement dit que le PIB mondial sera multiplié par un peu plus que 2,5, réduire de 50% les émissions de GES par rapport à leur niveau de 2000 implique, toutes choses égales par ailleurs, de diviser par 5 (c’est-à-dire diminuer de 80%) les émissions par unité de richesse produite.
 
C’est ce que l’on désigne parfois par l’expression de « facteur 5 ». Impressionnant en termes globaux, un tel objectif ne l’est pas moins lorsqu’il est exprimé en objectifs d’émissions par tête. En 1990, la population mondiale était de 5,3 milliards d’habitants et les rejets de GES d’environ 40Gt. Les rejets par tête étaient donc d’environ 7,5t. Or, si nous souhaitons qu’au milieu de ce siècle les émissions ne dépassent pas 20Gt alors que la Terre comptera vraisemblablement 9 milliards d’habitants, les émissions par personne doivent descendre à environ 2 t , quantité dont, pour l’heure, ni les Américains ni les Chinois ne veulent entendre parler...
 
A la lecture de tous les chiffres qui précèdent, on ne peut que souscrire à l’analyse de Chris Patten écrivant dans son dernier livre à propos du réchauffement climatique : « Nous sommes désormais confrontés à un défi au moins aussi important qu’une guerre, mais qui implique la totalité de l’humanité, son présent et son avenir. Qui exige des niveaux de coopération sans précédents entre États nations ainsi que l’acceptation par ces derniers qu’ils ne sauraient mener leurs politiques nationales en ignorant les conséquences de celles-ci sur une échelle plus vaste. Ce n’est pas essentiellement une question de politique environnementale, ni une question économique. C’est de la politique, de la politique aussi grande que la politique peut l’être. Ce défi réclame un leadership politique aussi courageux et ingénieux que cela n’a jamais été le cas. […] Il nécessite la construction d’un consensus sur une large échelle . »
Malheureusement, le réchauffement climatique apparaît surtout pour le moment comme un piège logique dont les pays industriels ou émergents ne parviennent pas à desserrer les mâchoires.

29 mai 2012  : Jean-Paul Maréchal fait son mardi littéraire au Café de la Mairie
Extraits - L’état du régime climatique Les « guerres » du climat
 

A partir des années 1970 les préoccupations évoluent : pluies acides, trou dans la couche d’ozone, hiver nucléaire… En 1979, les États-Unis impulsent un programme de réflexion sur le climat comme facteur aggravant des risques sécuritaires.

Presque trois décennies plus tard, en 2008, l’armée américaine organise un colloque pour appréhender « les conséquences du changement climatique sur la sécurité nationale ».

Entre ces deux dates, il y aura eu l’incendie des puits de pétrole irakiens (1990), l’adoption d’un agenda environnemental par la CIA (1996), l’organisation dans le cadre de l’Otan de conférences sur le thème « environnement et défense» (1992) et la commande par le Pentagone d’un rapport intitulé « Scénario de changement climatique brusque et ses implications pour la sécurité des États-Unis » (2003).

Les notions d’ « intelligence environnementale » (environnemental intelligence) et de « sécurité environnementale » auront fait leur apparition et se seront consolidées. Désormais, on ne compte plus les documents des services de renseignements américains abordant la question climatique.

On comprend mieux ainsi la méfiance que suscite le thème du climat. Élément de sécurité national, le climat est donc un thème sur lequel ni la Chine ni les États-Unis n’entendent, pour le moment, se soumettre à des engagements contraignants. Quant à une coopération économique et technique de grande ampleur à court terme, il est inutile, évidemment, d’y songer.


Actualités Paris 75001 | Actualités Paris 75002 | Actualités Paris 75003 | Actualités Paris 75004 | Actualités Paris 75005 | Actualités Paris 75006 | Actualités Paris 75007 | Actualités Paris 75008 | Actualités Paris 75009 | Actualités Paris 75010 | Actualités Paris 75011 | Actualités Paris 75012 | Actualités Paris 75013 | Actualités Paris 75014 | Actualités Paris 75015 | Actualités Paris 75016 | Actualités Paris 75017 | Actualités Paris 75018 | Actualités Paris 75019 | Actualités Paris 75020 | Actualités de Paris | Actualités Ile-de-France | Actualités Préfectures | Actualités nationales | Actualités internationales | Actualités des Livres | Actualités du Journal Officiel | Actualités des Sports | Actualités des Ventes aux enchères | Citations | Ephéméride | La rédaction de Paris Tribune | Le journal Paris Tribune | ParisTribunoscope


Publicités
A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com