Connectez-vous S'inscrire
Menu

31/05/2012 - 09:29


        

5 juin 2012 : Martine Papiernik fait son mardi littéraire au Café de la Mairie, place Saint Sulpice

6e arrondissement : Mardi littéraire au Café de la Mairie, place Saint Sulpice 75006 Paris.



Mardi 5 juin 2012 : - Martine Papiernik Mortel desamours - éditions Terre d’auteurs - Présentation de la maison d'édition par Thomas Czernichow.



L’auteur cisèle des portraits d’une lucidité troublante. Derrière leur désespoir, les acteurs de ces drames sont animés des forces mystérieuses de la vie, autre face du chaos.


Résumé du livre : Jeunes ou vieux, amoureux maladroit, dames aux chiens ou aux oiseaux, « taiseux », petite fille laide, anciens résistants ou miliciens, collectionneurs … tous les personnages de ces nouvelles ont en commun un isolement choisi ou subi.
De solitude en solitude la mort rode, attirée par la vengeance, le manque d’amour, la trahison, le mensonge, l’enfermement, le passage infernal du temps.

L’auteur cisèle des portraits d’une lucidité troublante. Derrière leur désespoir, les acteurs de ces drames sont animés des forces mystérieuses de la vie, autre face du chaos.

Martine Papiernik publie son premier recueil de nouvelles. Médecin anatomopathologiste elle a dirigé pendant des années un laboratoire de recherche de l’INSERM.

La volonté de Terre d’auteurs, éditeur  Thomas Czernichow : servir la pensée et la création sous des formes multiples, pour permettre la découverte de nouveaux talents et faire émerger un mode d’expression contemporain, créatif et complémentaire des représentations traditionnelles. Ce choix éditorial fort se complète d’une ligne éditoriale mélangeant œuvres littéraires et essais.
 
DISPONIBILITE. Les œuvres promues sont accessibles à la demande, sur tous les terminaux, fixes ou mobiles et en différents formats (écrits comme enregistrés par des voix professionnelles au format audio). Mobilité, accès via une tablette numérique, pause lecture au bureau, publics malvoyants… Aucune situation (ou presque) ne doit constituer un frein à la l’évasion ou à la réflexion.
Par ailleurs, les œuvre sont indexées via une fine estimation du temps de lecture, réparti en plusieurs catégories - 5, 10, 15 et 20 minutes – aux côtés des thématiques de recherche par sujet traditionnelles. Avec Terre d’auteurs, les lecteurs peuvent orienter leur choix non seulement en fonction d’un sujet qui éveille leur intérêt, mais aussi selon le temps qu’ils ont devant eux, pour s’évader et réfléchir en tout lieu et à tout moment de la journée.

5 juin 2012 : Martine Papiernik fait son mardi littéraire au Café de la Mairie, place Saint Sulpice
QUALITE. Terre d’auteurs a fait le choix de la qualité pour assurer la diffusion de l’émotion et répondre aux besoins émergents des lecteurs et des auteurs via sa revue en ligne. Les textes sont sélectionnés par un comité d’édition pour leur qualité, leur aptitude à générer évasion et/ou réflexion.
 
ECONOMIE SOLIDAIRE. Terre d’auteurs favorise l’émergence de talents et la reconnaissance d’œuvres de qualité, en sélectionnant aussi bien des extraits de classiques de la littérature que des textes inédits d’auteurs contemporains, lesquels perçoivent 50 % du chiffre d’affaires généré par les ventes du site (contre 10 % dans le système d’édition classique).

ECHANGES. Avec Terre d’auteurs, lecteurs et auteurs sont rétablis comme maillons primitifs et essentiels de la chaîne éditoriale, et réunis au sein d’un même espace. Terre d’auteurs s’éloigne du modèle vertical traditionnel et applique les révolutions de l’internet au monde de l’édition. Les visiteurs du site peuvent ainsi lire une partie des textes protégés et sous copyright, les commenter et participer à des échanges avec les auteurs. Les lecteurs abonnés bénéficient d’un accès sans limite à l’ensemble de la production du site. Ils bénéficient d’un panel exhaustif de fonctionnalités, pour lire les textes, les écouter, réagir et échanger au sein de groupes personnels ou privés, et, in fine, vivre des émotions littéraires fortes.



Paris Tribune | Première Tribune | Deuxième Tribune | Troisième Tribune | Quatrième Tribune | Cinquième Tribune | Sixième Tribune | Septième Tribune | Huitième Tribune | Neuvième Tribune | Dixième Tribune | Onzième Tribune | Douzième Tribune | Treizième Tribune | Quatorzième Tribune | Quinzième Tribune | Seizième Tribune | Dix-Septième Tribune | Dix-Huitième Tribune | Dix-Neuvième Tribune | Vingtième Tribune | Grand Paris Tribune | Paris Tribune France | Māʻohi Tribune | Paris Tribune Europe | Paris Tribune Monde | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Scope | Paris Tribune Sports | La Révolution Française | Ils sont cités | Au Journal Officiel | Ephéméride | La rédaction | Le journal | Régie | Contenus sponsorisés


Publicité


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com