Connectez-vous S'inscrire
Menu

ESTP Paris : un master international en génie civil nucléaire

Article participatif sur l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP) de Paris.


À la rentrée universitaire de septembre 2015, l’ESTP Paris proposera une nouvelle formation : le Master International en Génie Civil Nucléaire habilité par le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche.

26 Juin 2015 - 10:11
        

ESTP
ESTP
L’école délivrait jusqu’à présent des diplômes d’ingénieurs, mais pas des masters. L’ESTP Paris s’estime légitime à le faire dans le génie civil nucléaire, depuis qu’elle a créé, en 2009, une chaire avec Areva, EDF, Spie Batignolles et d’autres.
A l'heure où le nombre de réacteurs devrait augmenter de 60% d'ici 2030 (120 projets de construction dans le monde), et que le parc nucléaire français est en voie de modernisation, l'ESTP Paris a jugé opportun de créer un nouveau master délivrant de nouvelles opportunités de carrière pour les futurs diplômés intéressés par le nucléaire.

D'une durée de 2 ans, ce cursus s'adresse à tous les étudiants français et étrangers titulaires d’un diplôme Bac+3 en génie civil ou d’un master en ingénierie. Il permettra aux candidats d'acquérir toutes les compétences techniques propres au génie civil nucléaire, découvrir les technologies de pointe, les nouvelles méthodes de construction et se familiariser avec la complexité des ouvrages.

Les participants apprendront à concevoir des centrales de nouvelle génération et à améliorer leur exploitation, mais aussi à anticiper le démantèlement des ouvrages, à maîtriser les opérations de fin de vie des installations, et à valoriser les déchets. En fin de cursus, les étudiants devront réaliser un projet industriel de recherche en lien avec les entreprises et les laboratoires de recherche partenaires de l'ESTP.

Ce master international en génie civil nucléaire ouvre également des possibilités de carrière dans les secteurs de l'offshore, du parapétrolier et des grands ouvrages hydrauliques. Enfin, la formation peut mener à la préparation d’une thèse de doctorat en poursuite du master au sein du laboratoire de l’école ou ailleurs.

L’ESTP Paris compte 2.500 étudiants destinés à devenir ingénieurs dans les transports, l’immobilier, l’énergie ou l’environnement. Selon les tout derniers chiffres diffusés par l’école, 92 % d’entre eux trouvent un emploi en moins de quatre mois après leur sortie. A noter, que les étudiants ont jusqu'au 15 juillet pour s'inscrire pour ce nouveau Master sur le site de l’ESTP Paris.

Infos pratiques : 
http://www.estp.fr/
ESTP Paris - Formations ingénieurs, conducteurs, licence
28 avenue du Président Wilson 94234 Cachan Cedex
Tel : 01 49 08 56 50 - Fax : 01 45 47 60 39

Simon Liber

Cet article cite : ESTP, nucléaire, paris, tribune



Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mercredi 18 Mai 2016 - 10:17 AVIFF Art Film Festival

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité