Connectez-vous S'inscrire
Menu

Edouard Philippe devient le maître du jeu

Une première sous la Ve République.

Le Président de la République n’a pas d’autre choix que de confirmer Edouard Philippe à Matignon en cas de démission du gouvernement présentée par le Premier ministre. C’est l’hypothèse sérieuse qui conduit à un remaniement en profondeur.

6 Octobre 2018 - 21:38
        

Pour la première fois sous la Ve République, le Premier ministre a plus d’influence que le Président de la République dans la composition du gouvernement.
 

Emmanuel Macron affaibli par les démissions de Nicolas Hulot et de Gérard Collomb

Le gouvernement Macron - Philippe a perdu, par rapport au gouvernement initial du mois de mai 2017, sept ministres, dont trois ministres d’Etat : François Bayrou, Nicolas Hulot et Gérard Collomb.

La démission brutale de Nicolas Hulot, annoncée à la radio sur France Inter le 28 août 2018 sans prévenir le Chef de l’Etat, ni le chef du gouvernement, a été un choc pour le Président de la République et pour l’ensemble du gouvernement.

La démission de Gérard Collomb, d’abord refusée, puis réitérée par un Gérard Collomb à fond dans le « je veux démissionner » et qui gagne son bras de fer avec le président de la République dans la nuit du 2 au 3 octobre 2018, a affaibli de nouveau le Président Macron et le gouvernement.
 

Si le président Macron perd son premier ministre, il est nu

Lors de « L’émission politique » sur France 2 le 27 septembre 2018, Edouard Philippe, maire du Havre de 2010 à mai 2017, « n’exclut pas » en 2020 un retour éventuel à la tête de sa ville d'adoption.

Si Edouard Philippe quittait Matignon, après l’affaiblissement du président Macron du fait de l’affaire Benalla, du fait de sa communication hasardeuse, à plusieurs reprises, de ses petites phrases et des photos qui ont choqué les Français, alors cela donnerait une impression de désertion générale.

Dès lors, le Président de la République n’a pas d’autre choix que de confirmer Edouard Philippe à Matignon.

C’est Edouard Philippe qui peut choisir les ministres qu’il veut conserver, les ministres dont il ne veut plus et également les ministres entrants, même si cela fera partie d’une discussion avec le Président de la République.

En fait, pour la première fois sous la Ve République, le Premier ministre a plus d’influence que le Président de la République dans la composition du gouvernement.
 

Articles liés






Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.