Connectez-vous S'inscrire
Menu

Emmanuel Macron sait parler comme Maître Yoda

Les voeux du Président de la République française

Emmanuel Macron fait un clin d'oeil au film Star Wars dans ses premiers voeux 2017, paraphrase John F. Kennedy et adapte Donald Trump pour affirmer son autorité.

1 Janvier 2018 - 01:00
        

Les voeux 2017 d'Emmanuel Macron © capture d'écran.
Les voeux 2017 d'Emmanuel Macron © capture d'écran.
Il "sait que plusieurs" téléspectateurs "ne partagent pas la politique qui est conduite par le gouvernement aujourd'hui". Il "les respecte" et il "les écouter(a) toujours". Il s'assurera "que tous les débats soient conduits et que toutes les voix, y compris discordantes, soient entendues. Mais pour autant", il "n'arrêtera pas d'agir".
 
Toujours j'écouterai et toujours à la fin je ferai.
Emmanuel Macron, premiers voeux aux Français le 31 décembre 2017.
 
jupiter_voeux___emmanuel_macron_le_jedi.mp3 Jupiter Voeux - Emmanuel Macron le Jedi.mp3  (128.07 Ko)


Emmanuel Macron donne un travail à faire

Le président de la République demande également aux habitants de faire preuve de gratitude envers la France en se disant chaque jour que "vous avez quelque chose à faire pour la Nation".
 
jupiter_voeux___emmanuel_macron_rappelle_le_travail_de_chacun_en_france.mp3 Jupiter Voeux - Emmanuel Macron rappelle le travail de chacun en France.mp3  (831.22 Ko)


Emmanuel Macron MFSA : Make France Strong Again

Après Maître Yoda, John F. Kennedy n'est pas le seul Américain auprès de qui Emmanuel Macron a puisé son inspiration pour son discours pour ses premiers voeux aux Français et à tous les habitants vivant en France. La phrase choc de Donald Trump est également présente, avec la version française de "Make America Great Again" :
 
Rendre la France plus forte et plus juste. Permettre, non pas d'adapter notre pays aux changements du monde mais lui permettre d'être ce qu'il est : un pays fort, avec une exigence universelle.
Emmanuel Macron, Premiers voeux aux Français le 31 décembre 2017.
 
jupiter_voeux___make_france_great_again.mp3 Jupiter Voeux - Make France Great Again.mp3  (526.32 Ko)


Emmanuel Macron lance la renaissance française

Le chef de l'Etat relance enfin l'esprit de conquête pour faire vivre la renaissance française sous son mandat en 2018.
 
jupiter_voeux___un_grand_peuple.mp3 Jupiter Voeux - Un grand peuple.mp3  (741.75 Ko)


De la Terre à Jupiter et aux étoiles

Le président veut être un président fort, dans l'esprit et dans la lettre de la Ve République. Pour asseoir son autorité, et être la clé de voûte de la vie politique française, mais pas seulement, il veut prendre une certaine hauteur. C'est un président qui se veut jupitérien et désormais aussi un peu Maître Jedi :
 
Toujours j'écouterai et toujours à la fin je ferai.
Emmanuel Macron, premiers voeux aux Français le 31 décembre 2017.
 

En savoir plus






Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.