Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



23/05/2017 - 17:30
        

Jean-Pierre Lecoq veut régler le cas NKM

Le maire du 6e arrondissement de Paris tente un habile coup politique



Il coupe l'herbe sous le pied de Henri Guaino qui s'était déclaré avant lui candidat dans la 2e circonscription de Paris contre Nathalie Kosciusko-Morizet.



Jean-Pierre Lecoq veut régler le cas Nathalie Kosciusko-Morizet aux élections législatives 2017 à Paris © VD / PT Mars 2017.
Jean-Pierre Lecoq veut régler le cas Nathalie Kosciusko-Morizet aux élections législatives 2017 à Paris © VD / PT Mars 2017.
Jean-Pierre Lecoq, conseillé en politique par le conseiller du 6e arrondissement Olivier Passelecq, bénéficie de 33 années d'enracinement politique dans le 6e arrondissement dont 23 années en qualité de maire d'arrondissement. C'est un « arrondissementier ». Il a ses réseaux, son public, ses soutiens. C'est ainsi qu'il a réalisé le petit chelem avec sa liste aux élections municipales aux couleurs UMP UDI Modem en 2014. Ce n'est pas Marielle de Sarnez qui lui a apporté beaucoup de voix et il ne l'avait pas choisi comme colistière, on le lui a imposé.

Le cas NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet lui offre l'opportunité d'être candidat dans la circonscription de François Fillon, qui regroupe tout le 5e et le sud des 6e et 7e arrondissements. NKM était prévue dans la 11e circonscription de Paris, soit le sud du 6e arrondissement et le nord du 14e arrondissement. Le scénario de départ indiquait François Fillon élu président, et François Fillon candidat à l'élection présidentielle avait décidé d'offrir sa circonscription à Nathalie Kosciusko-Morizet en échange de son soutien inconditionnel.

Après son échec, François Fillon renonce à la politique et Nathalie Kosciusko-Morizet est certaine d'être élue député de Paris puisque c'est une circonscription acquise aux candidats LR en tant que formation de droite. La population de cette circonscription est à forte majorité conservatrice.

Mais NKM a un profil marginal au sein de LR, à la fois écologiste et sociale-démocrate et non conformiste sur les réformes de société. Elle tend la main au gouvernement mis en place par Emmanuel Macron. Nathalie Kosciusko-Morizet devait affronter Pascal Cherki, elle a déserté la circonscription de Pascal Cherki et le 14e arrondissement où elle a été candidate en 2014, sèchement battue en réalisant 33,1 % des suffrages exprimés au premier tour (15 717 voix) et 46,9 % au second tour (23 482 voix).

A la primaire de la droite et du centre, elle a obtenu 4,4 % des suffrages exprimés à Paris (11 402 voix) en tant que chef de l'opposition municipale.

Jean-Pierre Lecoq tente un habile coup politique

Jean-Pierre Lecoq a déjà tenté et réussi le coup en 2001 pour des élections municipales et il n'était pas exclu, en tant que personnalité de droite, qu'il soit candidat dissident contre Nathalie Kosciusko-Morizet.

S'il n'a pas formé un ticket avec Rachida Dati, maire du 7e arrondissement, ce qui lui aurait assuré d'avoir toutes les chances de l'emporter, son suppléant se nomme en revanche Guillaume Nadd-Mitterrand, professionnel de l'immobilier.

Particularité des deux candidats politiques ennemis, Jean-Pierre Lecoq et Nathalie Kosciusko-Morizet, à la lumière de leur parcours respectif : ils ont toujours eu de la chance et ont toujours su saisir les opportunités. Le 11 juin 2017 pour le premier tour des élections législatives, les électeurs trancheront. 

Si Jean-Pierre Lecoq réussit son pari, la Mairie de Paris peut être dans sa ligne de mire.

Lire aussi





Et aussi
< >

Jeudi 30 Novembre 2017 - 22:10 Un avocat pour et contre la Ville de Paris

Mardi 21 Novembre 2017 - 17:20 L'avenir de la Foire du Trône en suspens

Les faits dans le 6e arrondissement | Les opinions dans le 6e arrondissement | Flash Paris 06


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com