Connectez-vous S'inscrire
Menu

Jusqu'au 22 septembre 2012 : Exposition de peintures "Lueurs, signes, traces"

7e arrondissement : exposition à la Galerie Evelyne Heno, 27 rue Casimir Périer 75007 Paris.


L'exposition du 4 juillet au 15 septembre est prolongée jusqu'au 22 septembre 2012.


misty
07/09/2012 - 08:57

        

L’exposition de peinture est prolongée. Elle réunit quatre artistes : Bernadette Delrieu, Christine Dabadie-Fabreguettes, Hervé Duval et Eric Jégat. De leurs œuvres surgissent des lueurs, des signes et des traces de notre monde qui nous communiquent un sentiment de transcendance. Cette exposition contribuera sans nul doute à notre élèvement spirituel.

Bernadette Delrieu, une artiste protéiforme, présente dans cette exposition des peintures éblouissantes dont le sujet apparent est la nature. En effet, i[« les rapports de l’homme au monde est ce qui hante l’œuvre de Bernadette Delrieu dont la démarche artistique part du visible, s’ancre profondément dans le voir, dans le sentir, dans le toucher, dans toutes les expériences sensorielles de la réalité, dans l’émerveillement participatif de tout le corps au monde dans lequel il baigne. Mais, en même temps qu’il apparaît grâce aux sensations, le monde nous échappe, se dérobe. L’art est cette perpétuelle poursuite de ses apparences fugitives, éphémères. […] Le paysage est privilégié non pas parce qu’il offre des réponses toutes faites mais parce qu’il pose le plus grand nombre de questions. En ce sens, ce n’est pas le paysage stricto sensu qui intéresse Bernardette Delrieu mais ce qu’elle appelle l’au-delà du paysage, une interrogation quasi-philosophique sur notre être-au-monde. »]i (Christian Limousin).

Christine Dabadie-Fabreguettes, calligraphe contemporaine, entretient une relation privilégiée avec la Corée.i « Son abstraction calligraphique manifeste une variété d’écritures et de couleurs. Son art du pinceau et de l’encre touche l’origine unique de la calligraphie et de la peinture. Autrement dit, son monde artistique pénètre l’âme de l’Extrême-Orient dans lequel la poésie, la calligraphie et la peinture sont unifiées. » (Lasok Son).

Dans les peintures d’Hervé Duval et Eric Jégat, l’humain apparaît ou disparaît à travers des couches de matière et nous fait ressentir l’être et le néant.

Jusqu'au 22 septembre 2012 : Exposition de peintures "Lueurs, signes, traces"
Dans les tableaux d'Hervé Duval, des formes humaines semblent traverser les couches picturales, venir de derrière la peinture pour remonter à la surface et s'y incarner. Jeu d'apparition-disparition au cours duquel la forme est occultée par recouvrement, puis réapparaît dans une réalité nouvelle, révélée par diverses techniques, telles que ponçage, grattage, lessivage. Alliant hasard et maîtrise, Hervé Duval cherche à explorer les terres inconnues au plus intime de lui-même.

Eric Jégat, quant à lui, peint « des corps aux formes imprécises, sommaires, des corps essentiels qui surgissent dans un espace imparfait, toujours sans repères. Une matière riche en textures, à la fois fond et forme, espace et êtres. Eric Jégat crée des espaces de vie, vibrants comme une peau : la peinture se transforme en un corps fertile capable d'engendrer d'autres corps... Les personnages ne sont pas immobiles : leur mouvement est celui d'un déplacement, du fond incertain de la toile vers la certitude visuelle du spectateur. Autrement dit, leur mouvement consiste à naître de la matière et à exister. Etre, être là pour le regard de l'autre, une évidence picturale qui nous touche au plus profond parce qu'elle réveille en nous des sensations abruptes, parfois violentes, des cris qui trouvent cependant l'apaisement dans la contemplation : l’œuvre agit comme un miroir universel en nous renvoyant l'image de nous tous. C'est dans l'évocation de cette ressemblance, de cette communion de sentiments qu’Eric Jégat renoue avec un humanisme que la société semble avoir parfois oublié. » (Alessandra Cola).

Galerie Evelyne Heno
27 rue Casimir Périer Paris 7e
Téléphone : 09 51 20 64 22
Site www.evelyneheno.com
E-mail : contact@evelyneheno.com
Horaires : du mardi au vendredi : de 13h à 19h - le samedi de 15h à 19h ou sur rendez-vous.


Paris Tribune | Première Tribune | Deuxième Tribune | Troisième Tribune | Quatrième Tribune | Cinquième Tribune | Sixième Tribune | Septième Tribune | Huitième Tribune | Neuvième Tribune | Dixième Tribune | Onzième Tribune | Douzième Tribune | Treizième Tribune | Quatorzième Tribune | Quinzième Tribune | Seizième Tribune | Dix-Septième Tribune | Dix-Huitième Tribune | Dix-Neuvième Tribune | Vingtième Tribune | Grand Paris Tribune | Seine-et-Marne Tribune | Yvelines Tribune | Essonne Tribune | Hauts-de-Seine Tribune | Seine-Saint-Denis Tribune | Val-de-Marne Tribune | Val-d'Oise Tribune | Paris Tribune Préfectures | France Tribune | Monde Tribune | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Sports | Paris Tribunoscope | Au Journal Officiel | Ephéméride | Ils sont cités | La rédaction | Contenus sponsorisés | Le journal | Régie


Publicité


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com