Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Jusqu'au 9 octobre 2011 : Hommage aux Combattants des Outre-mer


9 Juillet 2011 - 20:59
     

A l’occasion de l'année des Outre-mer, Marc Laffineur, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants, inaugure l'exposition Combattants des Outre-mer le lundi 11 juillet 2011 à 19h30, dans la Cour d'honneur des Invalides, en présence des soldats ultramarins qui défileront le 14 juillet.

14 juillet 2003 : gerbes de fleurs déposées au Monument aux Morts à Papeete - Tahiti. Photo : RG.
14 juillet 2003 : gerbes de fleurs déposées au Monument aux Morts à Papeete - Tahiti. Photo : RG.
L’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD), le musée de l'Armée et le musée de l'Ordre de la Libération se sont associés pour réaliser une exposition photographique inédite, présentée sur les colonnes de la Cour d’honneur des Invalides.
Cette exposition rend hommage aux combattants français des territoires extra-métropolitains qui se sont battus depuis 1914 jusqu’à aujourd’hui, à travers une exposition de photographies issues des collections du ministère de la Défense et des Anciens combattants. Gratuite et ouverte aux visiteurs des Invalides, elle restera accessible à tous jusqu'au 9 octobre 2011.
Encouragé par le ministère de la Défense et des Anciens combattants à travers la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, cette exposition rappelle l’engagement des combattants français issus des territoires extra-métropolitains, depuis les tranchées de la Grande Guerre jusqu’aux actuelles opérations militaires extérieures.
Nés dans les îles du Pacifique ou des Antilles, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, à La Réunion, à Saint-Pierre-et-Miquelon ou à Mayotte, nos compatriotes venus des quatre continents ont combattu sur tous les théâtres d’opération où furent engagées les forces armées françaises. L’exposition Combattants des Outre-mer témoigne du rôle et du sacrifice de tous ces Français des territoires ultramarins tout au long de près d’un siècle de conflits. Conforme aux objectifs de cette année de participer à une autre étape des relations entre la métropole et ses Outre-mer, cette sélection d’images montre la contribution et la place essentielles de ces régions à l’histoire de France.

Du 12 juillet au 9 octobre 2011 : Hommage aux Combattants des Outre-mer
Exposition de photographies issues des collections du ministère de la Défense et des Anciens combattants.
Photos accrochées aux colonnes de la Cour d'honneur des Invalides, 75007 Paris.
Exposition gratuite.


Source : Service de la communication du Secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants.


- Article du 13 juillet 2011 : "Simplement merci" aux ultramarins.
- Article du 9 juillet 2011 : Quand le défilé du 14 juillet unit la Nation et amuse les enfants.




Commentaires

1.Posté par brulepourpoing le 07/09/2011 03:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Outre mer ", c'est aussi au-delà de la Méditerrannée. Monte Cassino fut l'exploit des Tabors marocains.
Quel traitement pour ces Héros bardés de décorations ? Dédain, mépris et spoliation ...
Quand acceptera-t-on de leur verser la retraite décente qu'ils ont conquis ?
Pressons-nous, il n'en reste plus qu'une poignée et ces soldats français sont au bord de la tombe.

2.Posté par fleurofusil le 09/09/2011 04:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement d'accord avec brulepourpoing.
Une remarque cependant : les moins de 40 ans savent-ils qui étaient les Tabors ?
aussi, pour compléter, disons qu'il s'agit d'un élément de l'armée française. Tandis qu'en France beaucoup écrivaient des lettres de dénonciation à la Gestapo, l'Afrique du Nord se battait : Pieds-Noirs, Tabors marocains, Spahis algériens, Tirailleurs sénégalais ... sous le képi de la Coloniale.
en Italie, l'avance des Alliés a été bloquée par le verrou de Monte Cassino : un monastère imprenable, perché sur un piton et fortifié par les Allemands. Sous les ordres d'un Pied-Noir, le Général JUIN, les Tabors ont accompli l'exploit. ces soldats d'élite, Berbères, ont démonté les pièces d'artillerie et, à dos d'homme et à dos de mulet, ont installé les canons sur d'autres pitons pour avoir le verrou allemand sous leur feu.
après des semaines de durs combats, le verrou de Monte Cassino a enfin sauté.


D'autres articles / More stories
< >

Actu Paris | Actu Ile-de-France | Actu française | International | Paris Tribune Post | Ils sont cités



Publicité