Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune

L'arbitre Tony Chapron reste suspendu


La commission de discipline frappe fort : six mois de suspension dont trois avec sursis.


        

Auteur d'un geste regrettable lors du match Nantes-PSG, l'arbitre Tony Chapron suspendu ("mis au frigo", terme employé par la Direction Technique de l'Arbitrage lorsque un arbitre est suspendu, ndlr). "C'était un mauvais réflexe" avait déclaré Tony Chapron.
 

Les faits

Ils remontent au 14 janvier 2018 dans les dernières minutes du match Nantes - PSG (0-1) comptant pour la 20e journée de la ligue 1 Conforma.

Ce jour-là le joueur Nantais Diego Carlos, dans sa course vers sa surface et dans l'optique de faire "barrage" au joueur Parisien M'bappé et de récupérer le ballon, avait involontairement fait tomber l'homme en noir, l'arbitre du match.

D'un coup de pied à la cheville du joueur, Tony Chapron se rend coupable d'un geste anti-sportif. Dans la foulée, il sort à l'adresse du joueur nantais un deuxième carton jaune synonyme de carton rouge. Deux cartons jaunes égalent en effet un carton rouge, synonyme d'exclusion.

Les "excuses" de Tony Chapron au joueur en évoquant un "geste maladroit" et "inapproprié" poussent la commission de discipline a annuler le carton rouge au joueur. Mais l'arbitre est suspendu jusqu'à nouvel ordre par la Direction Technique de l'Arbitrage, dans l'attente de son audition par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP).
 

Suspension pour 3 mois fermes

Au lendemain de ce match l'arbitre Tony Chapron avait présenté ses "excuses", après avoir visionné l'incident en question.

Il vient d'être sanctionné ce jeudi 1er février 2018 à six mois de suspension, dont trois avec sursis, de toutes ses fonctions officielles par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel.

L'arbitre de 45 ans, l'âge limite pour être arbitre international, fera certainement ses adieux aux terrains de football.
 

En savoir plus




02/02/2018 - 21:25




et aussi
< >

Mardi 6 Mars 2018 - 23:27 Le PSG fait face au principe de REALité

Edition spéciale Gilets Jaunes | Le journal Paris Tribune | Paris Tribune Post | Māʻohi Tribune | Libye Tribune | Fontenay Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Art de vivre | Ventes aux enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Scope | Paris Tribune Sports | Ephéméride | Ils sont cités | Le journal du 1er arr. | Le journal du 2e arr. | Le journal du 3e arr. | Le journal du 4e arr. | Le journal du 5e arr. | Le journal du 6e arr. | Le journal du 7e arr. | Le journal du 8e arr. | Le journal du 9e arr. | Le journal du 10e arr. | Le journal du 11e arr. | Le journal du 12e arr. | Le journal du 13e arr. | Le journal du 14e arr. | Le journal du 15e arr. | Le journal du 16e arr. | Le journal du 17e arr. | Le journal du 18e arr. | Le journal du 19e arr. | Le journal du 20e arr. | La Révolution | La rédaction | La régie | Le Journal






Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com