Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune

L'inauguration des voies sur berges coïncide avec l'anniversaire d'Anne Hidalgo

VIIe arrondissement : inauguration du nouvel aménagement des berges de la Seine rive gauche.


L'inauguration du nouvel aménagement des berges de la Seine rive gauche a lieu ce mercredi 19 juin 2013 à 11h15 avec Bertrand Delanoë, Maire de Paris, la Première adjointe et huit adjoints au Maire.


        

La date de l'inauguration a-t-elle été choisie au hasard ? Il s'agit d'une "coïncidence". Les voies sur berges rive gauche sont inaugurées le jour de l'anniversaire de la candidate socialiste à la mairie de Paris Anne Hidalgo, Première adjointe depuis 2001 et chargée de l’urbanisme et de l’architecture depuis 2008.

Un bel anniversaire en perspective : l'inauguration du nouvel aménagement a lieu ce jour à 11h15 avec Bertrand Delanoë, Maire de Paris ainsi que huit adjoints au Maire. Soit une visite "entre le musée d’Orsay et le pont de l’Alma (...) ponctuée d’animations (qui) permet de découvrir une diversité d'usages autour du sport, de la nature, de la culture".

L'équipe chargée de réaménager les bords de Seine rive gauche, présentée au public le 8 novembre 2011, devrait assister à l'inauguration du réaménagement des 2,5 km de quais de Seine "rendus aux piétons" entre le pont Royal et le pont de l’Alma.

La précédente inauguration des nouveaux aménagements de la rive droite des berges de Seine au Port de l’Arsenal a eu lieu le 17 septembre 2012, à l'angle du boulevard Bourdon et du Pont Morland dans le IVe arrondissement de Paris, alors que les débats au conseil de Paris n'étaient pas terminés.

Les inaugurations - anniversaire des voies sur berges ont bien failli ne pas avoir lieu car plusieurs associations et un particulier avaient demandé devant les tribunaux la suspension des délibérations votées au Conseil de Paris au mois de décembre 2011 déclarant d’intérêt général l’opération d’aménagement des berges de Seine. Le Tribunal Administratif de Paris avait rejeté le 10 août 2012 la requête présentée le 11 juillet.

"Le Tribunal donne un avis favorable à la poursuite de l’opération et a estimé que l’étude d’impact du projet a bien été réalisée de façon impartiale en analysant bien les conséquences du projet sur la circulation routière et sur les différents risques induits, son impact sur le site et sur son harmonie ainsi que sur la vie économique francilienne" s'était alors réjoui la municipalité.

L'opposition en ordre de bataille...

Outre des critiques des élus du groupe Europe Ecologie Les Verts au conseil de Paris, les membres de l'opposition municipale ont tenté des actions, pour certains en agissant "après la bataille" comme le relèvent des membres de la majorité et de l'opposition municipale.

Dans le VIIe arrondissement, Rachida Dati avait mobilisé les électeurs de l'arrondissement pendant l'enquête publique par l'envoi de mails personnalisés. Les habitants pouvaient envoyer leurs remarques à la mairie par retour de mail pour ne pas avoir à se déplacer. La participation avait été forte en pleine période estivale.

Dans un communiqué du 18 juin 2013, le sénateur et conseiller de Paris du VIIe arrondissement Yves Pozzo di Borgo. déclare que "ce sont autant d’occasions pour Anne Hidalgo et les autres adjoints de faire campagne autour de travaux plus 'spectaculaires' qu’autre chose, dont nous avons toujours contesté les modalités de réalisation".

Le chef de file du groupe centriste à l’Hôtel de Ville va plus loin et s’interroge "sur la possibilité qu’aurait la commission chargée du contrôle des comptes de campagne (CNCCFP Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques, ndlr) de réintégrer le coût de ces opérations de communication dans le compte de campagne socialiste".

Aménagement des voies sur berges dans le VIIe arrondissement - Crédit : Mairie de Paris.
Aménagement des voies sur berges dans le VIIe arrondissement - Crédit : Mairie de Paris.

... en ordre dispersé

Dans un communiqué distinct le 18 juin 2013, l'UMP critique "la reconversion des voies sur berges en espaces de loisirs, qui fait suite au rétrécissement de celles de la rive droite, signe l’apogée de l’ère Delanoë / Hidalgo, en termes de vision comme de façon de faire".

Le groupe UMP au conseil de Paris regrette également "de n’avoir été, en rien, associé en amont à des travaux de préparation, à un projet qui aurait pu être porté par l’ensemble de la représentation voire des Parisiens eux-mêmes, ainsi que la concertation limitée à quelques communes limitrophes" estimant "que l’intérêt et la valeur d’un tel site aurait dû faire l’objet d’un appel à projets international en direction de cabinets d’urbanistes et d’architectes, plutôt que d’être confié à l’APUR, organisme administratif de la Ville de Paris, à l’instigation d’Anne Hidalgo"

Le cas du VIe arrondissement

Dans le VIe arrondissement voisin, la contestation a pris un tour inédit. Les électeurs du maire n'ont pas été alerté personnellement comme dans le VIIe arrondissement et il n'y avait pas foule dans la salle de la mairie mise à disposition pendant l'enquête publique.

La mairie du VIe a opté pour l'édition d'un numéro des "Echos des Conseils de quartier" financé par l'argent des conseils de quartier sans vote des membres. Distribué dès le mois de septembre 2012, le numéro plantait le décor avec une photo du maire à côté de la circulation et une pétition relayée sur le site internet de la mairie.

C'est ainsi que le conseil de quartier Monnaie présidé par David-Hervé Boutin a eu pour principal point à l'ordre du jour le 10 décembre 2012 "l'audition d'une avocate sur les aspects juridiques de la contestation" de la fermeture des voies sur berges.

"Le but", avait rappelé le président du conseil David-Hervé Boutin "c'est de faire quelque chose pour empêcher" le projet des voies sur berges, "car les travaux ont déjà commencé".

"Il reste une semaine" pour ester en justice, avait indiqué l'avocate qui a présenté dans un long exposé les moyens, de procédure et au fond, pour contester devant la juridiction administrative le projet voté en Conseil de Paris. Depuis, les élus du VIe n'ont plus communiqué sur cette action.

La mairie du VIe est-elle allée devant les tribunaux ? Les membres du conseil de quartier et les personnes présentes dans le public ont pu le croire. Il n'en est rien. La mairie du VIe n'a pas contesté devant la justice le réaménagement des voies sur berges. L'avocate a agit au nom d'une association.

Autre maire UMP, autre projet d'aménagement de la mairie centrale, autre réaction : le maire du Ier arrondissement Jean-François Legaret avait contesté devant les tribunaux l’abattage des arbres dans le cadre du "projet pharaonique" du réaménagement des Halles par la Mairie de Paris et de sa Première adjointe, sur les fonds de la mairie du Ier arrondissement sans aucune prise en charge des frais de justice du maire du Ier par la mairie centrale.

Contacté par Paris Tribune, l'un des responsables parisiens du Parti Socialiste reconnaît à demi-mot la critique de l'opposition sur le manque de concertation locale quand bien même la Première adjointe a toujours affirmé le contraire : "Tout a été très vite sans concertation en amont". Mais élection oblige, il ne s'agit pas pour lui de critiquer ouvertement la candidate de son camp politique à la mairie de Paris en mars 2014.

Informations pratiques sur les festivités du 19 juin 2013 :
- 11h15 : la Mairie de Paris inaugure le nouvel aménagement des berges de Seine rive gauche en haut de l’ emmarchement face au musée d’Orsay Quai Anatole France face à la Place Henri de Montherlant, et jusqu'au jardin flottant.
- 18h : la mairie du VIIe arrondissement organise le même jour le lancement de la 9e édition de l'Eté solidaire sur la péniche des vedettes de Paris.
- 20h30 : un pique-nique organisé dans le VIIe arrondissement rue de Grenelle, rue de la Chaise et rue St Guillaume, ou chacun apporte son repas.

Articles :
12 décembre 2012 : David-Hervé Boutin : "Mea Culpa au nom de la municipalité".
17 septembre 2012 : Yves Pozzo di Borgo proteste contre le revirement de l’Etat sur les voies sur berges.
13 août 2012 : Aménagement des berges de Seine : le tribunal administratif rejette la requête en référé.
27 février 2012 : Aménagement des berges de Seine : 5 futures îles au Port du Gros Caillou.
24 février 2012 : Le Port Autonome de Paris doit verser à l'Etat 8 073 000 euros.
23 janvier 2012 : Voies sur berges : la réponse du berger à la bergère.
2 décembre 2011 : Les voies sur berges ne passent pas.
30 novembre 2011 : Voies sur berges, soutien au théâtre privé et cantines scolaires au conseil du 8e.
11 juillet 2011 : Aménagement des berges de Seine : pour ou contre ?
11 juillet 2011 : L’arrondissement où personne ne peut aller voir le commissaire enquêteur.
9 novembre 2010 : Concertation sur le projet des voies sur berge dans le 1er arrondissement.
9 novembre 2010 : Concertation sur le projet des voies sur berge dans le 5e arrondissement.
27 septembre 2010 : Réunion publique sur le projet des voies sur berges.
5 août 2010 : Paris Plage : la lointaine cousine des (futures) voies sur berges ?
16 juillet 2010 : La petite bourde des conseillers de Jean-Pierre Lecoq.
15 juin 2010 : Voies sur berges : Rachida Dati mène le débat.
15 juin 2010 : Les voies sur berges non prioritaires pour les habitants du 7ème.



Vaea Devatine et Elodie Châtrain
19/06/2013 - 11:18



Paris les faits | Paris les opinions | Paris Pratique






Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com