Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune « les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »



25/02/2011 - 15:16
par Alexia Grosset
        

Le centre d’IVG de l’hôpital Tenon va rouvrir ses portes

Le centre d'IVG de l’hôpital public du 20e arrondissement de Paris réouvert après 16 mois de fermeture.



Il avait fermé ses portes en juillet 2009 au profit de l'Hôpital Trousseau situé dans le 12e arrondissement parisien. Il a finalement été décidé qu’il rouvrirait ses portes d’ici avril 2011. Une victoire pour les habitants du quartier qui se sont mobilisés pendant plus d’un an.



Après 16 mois de lutte - durant lesquels des tracts ont été distribués, des pétitions signées, des manifestations locales organisées, la maternité de l’hôpital occupée – le collectif réunissant l’association Droits des femmes, les partis de gauche de l’arrondissement et les deux principaux syndicats de l’hôpital - a réussi à obtenir gain de cause. Le centre IVG de Tenon va être rouvert.
Aux efforts du collectif s’était ajoutée la grève du personnel de Tenon lors du dernier trimestre 2010, qui avait tenu bon pendant 12 semaines pour faire aboutir leurs revendications.
Cette lutte, au-delà de la réouverture ponctuelle et localisée du centre IVG de Tenon, motivait particulièrement ses militants car elle s’inscrit dans le combat plus global contre la politique gouvernementale de destruction de l’hôpital dans le secteur public. « Cette victoire s'inscrit dans le cadre plus large de la mobilisation exceptionnelle des personnels de Tenon qui a fait apparaître la détérioration des services de cet hôpital » explique Janine Le Roux, membre du collectif.
Dorénavant, le centre détiendra une ligne téléphonique dédiée, deux espaces de consultation et un espace pour l’accompagnement des patientes. Les réformes envisagent également le recrutement de deux nouveaux médecins qui s’occuperont spécifiquement des IVG médicamenteuses et des chirurgiens « volontaires » qui se pencheront sur les IVG chirurgicales.
La maire du 20e arrondissement, Frédérique Calandra espère également que le recrutement des deux infirmières nécessaires au service se fera comme annoncé : "En principe, on nous annonce le recrutement de quatre infirmières formées pour l'accueil des patientes. Il en manque encore deux. C'est une question cruciale pour ce service".
(c) Google Map
(c) Google Map



Les faits dans le 20e arrondissement de Paris | Les opinions dans le 20e arrondissement de Paris | Flash Paris 20