Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     
Paris Tribune les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

© Paris Tribune « les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »



Cet article cite : 7e arrondissement
01/12/2009 - 15:25
        

Le jeu des questions de la majorité du 7ème au Maire de Paris

Le compte-rendu de mandat 2009 de Bertrand Delanoë aux habitants du 7ème arrondissement de Paris.



Le Maire Bertrand Delanoë est venu répondre aux questions des habitants y compris à celles de la majorité UMP de l'arrondissement.



Après avoir accueilli le Maire de Paris et excusé l'absence de Rachida Dati, maire du 7ème, retenue auprès de sa fille, Thierry Hodent démarre la réunion en adressant une liste exhaustive de 7 questions listées par l'équipe d'arrondissement, soit 7 problèmes exposés pendant 5 minutes.

- Un problème de places de parking d'où le projet du parking Bosquet
- Un problème avec l'immeuble situé à l'angle de la Tour Maubourg et de la rue Saint-Dominique, emplacement de futurs logements sociaux.
- Un problème lié à l'absence d'équipements de proximité comme une piscine et autres équipements sportifs.
- Un problème de drogue avec la jeunesse du 7ème qui se fait agresser devant le Lycée Victor Duruy par d'autres jeunes n'habitant pas l'arrondissement.
- Un problème de propreté : les habitants trouvent que le 7ème est très sale. Les feuilles des arbres jonchant le sol mettent en danger la sécurité et la santé des personnes âgées.
- Un problème de sécurité avec le meurtre d'un SDF au Conservatoire de musique puis l'agression récente d'un professeur au Conservatoire.
- Un problème de budget du 7ème : pourquoi a-t-il été réduit ?
Accompagné par Sonia Ledoux, membre comme lui de l'équipe d'arrondissement, Thierry Hodent "attend des réponses".
Thierry Hodent, Adjoint au maire du 7ème, délégué aux affaires scolaires et aux conseils de quartier, accueille le Maire de Paris
Thierry Hodent, Adjoint au maire du 7ème, délégué aux affaires scolaires et aux conseils de quartier, accueille le Maire de Paris

Après l'avoir remercié "pour sa manière bien à lui de l'accueillir", Bertrand Delanoë répond point par point, pendant 5 minutes également, aux 7 questions :
- Il soutient la démarche visant à construire le parking Bosquet
- L'arrondissement doit augmenter son nombre de logements sociaux
- Pour la piscine : il n'est pas favorable même s'il se dit "prêt à écouter" (voir la vidéo)
- Concernant les problèmes de drogue et de sécurité : il s'agit d'une compétence de l'Etat. Il faut donc que la mairie d'arrondissement se rapproche du Préfet de Paris qui dépend du Ministère de l'Intérieur.
- La question sur la propreté, le Maire la balaie d'une main : "J'habite à la frontière du 7ème et le fantasme de la ville sale, c'est bon pour la campagne électorale". Ayant été "pendant 24 ans dans l'opposition au Conseil de Paris", il demande plus d'honnêteté intellectuelle et, sans transition, s'adresse pendant 15 minutes aux "citoyens" venus pour lui poser des questions.
2ème en partant de la gauche : Sonia  Ledoux, conseillère du 7ème, déléguée à la Culture, aux évènements et aux partenariats
2ème en partant de la gauche : Sonia Ledoux, conseillère du 7ème, déléguée à la Culture, aux évènements et aux partenariats

"Comment peut-on servir au mieux cette Ville ?" leur demande-t-il. En réalisant "les grands enjeux" validés lors des élections de mars 2008, et qui nécessitent un emprunt de 8,5 milliards d'euros pour rendre la mandature "crédible" : universités, logements sociaux, lutte contre le handicap, ... Mais deux contraintes : d'une part celles liées au fait que les collectivités "qu'elles soient de droite ou de gauche" ne peuvent empruner que pour l'investissement (et non pas pour le fonctionnement comme l'Etat) et d'autre part celles liées à la crise qui provoque le "plongeon" du nombre de transactions des recettes de la Ville.
La capitale se retrouve avec 320 millions € de recettes en moins. Les subventions aux Club ont diminué. Le coût des communications téléphoniques également avec -60% depuis 2001. La Mairie vient de créer une direction des achats pour poursuivre les efforts et "essayer d'être professionnelle".
Les habitants posent leurs questions pendant 20 minutes. Le Maire répond à tous ses "interrogateurs" pendant 40 minutes.

Autre article publié sur le compte-rendu de mandat 2009 La démocratie participative dans le 7ème...


Les faits dans le 7e arrondissement | Les opinions dans le 7e arrondissement | Flash Paris 07