Connectez-vous S'inscrire
Menu

Les catacombes ou Paris sens dessus dessous

XIVe arrondissement : une visite homologuée ou non des catacombes et des égouts de Paris.


Rencontre avec le souterrain du monde.

10 Avril 2013 - 21:48
        

Paris est une mine pour trouver des lieux de promenade inédites. A côté des circuits touristiques bien rodés se trouvent des endroits qui sondent les entrailles : les catacombes ou les égouts.

Il n'y a pas qu'à la surface des choses que les utopies cheminent ; sous terre aussi. Une vaste activité secoue régulièrement le coeur minéral de Paris. Comme un immense fourmillement en 3e partie de soirée ou les jours de fin de semaine. Ca monte et ça descend.

Des pionniers souterrains que rien ne dérange, pas même les passants ou les conducteurs ; parfois la police est appelée par les plus surpris d'entre eux craignant un funeste dessein.

Comme on creuse son histoire, on creuse sa mémoire. Quelque fois se produit un effondrement sous la civilisation.
Ces visites approfondies laissent intactes la surface et changent les entrailles.
Que sort-il de tout ce remue-ménage ? L'avenir.


> A la découverte des catacombes de Paris sur le site www.fantasia.in avec des photos et des informations saisissantes.
> Les journées du patrimoine aux égouts.


RAPPEL :
L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture de commentaires ci-dessous, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés s'exprimait en allemand ce qui montre l'étendue de la connaissance des moyens d'accès aux galeries souterraines de Paris.

Pour se distraire il est possible de revoir la comédie à succès du célèbre et sympathique Pierre Tchernia : Les Gaspards, tournés en 1974, sur l'histoire de personnes qui vivent dans le sous-sol de la capitale
.

Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.
Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.

Vidéo : Une passante (non visible à l'image) s'exclame au téléphone : "Il y a des gens qui sortent des égouts !"

Note de la rédaction le 13 avril 2013 :
L'adresse de la plaque que nous citons figure depuis plusieurs semaines sur le lien qui est indiqué à la fin de l'article que les auteurs des commentaires ci-dessous ne comprennent pas.
Paris Tribune n'a pas l'antériorité de l'indication "Boulevard Brune - Porte de Montrouge". Ce sont les cataphiles eux-mêmes qui l'ont publié en premier.






Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

50.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 13/04/2013 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir,

Les faits sont là : d'un côté un article écrit par un journaliste et de l'autre certains auteurs de commentaires qui demandent avec des menaces à peine voilées que nous retirions des informations.

Nous savons que si les communautés de cataphiles sont diverses et ne demandent qu'à voir reconnaître leur travail, elles sont surtout marquées par le sceau du secret et se rassemblent autour d'un côté "sans loi".
Le lieu public, le rappel de la loi, le visuel, la vidéo, tout les gêne dans l'article.

Pour autant, ces communautés doivent savoir que leur rogne a pu servir d'aubaines à ceux qui nous en veulent...
Nous nommons ici un certain "Vox Populi 6e" ayant utilisé une adresse IP d'une mairie d'arrondissement de Paris pour nous envoyer des commentaires répréhensibles par la loi. Connu par des élus parisiens, cet individu est devenu étrangement calme depuis la publication de 2 articles :
- Qui est Vox Populi 6e ?
- Qui se cache derrière le nom de Vox Populi 6e ?

Nous avons également dû nous défendre contre un autre Vox Populi :
- Usurpation d'identité : qui veut piéger Paris Tribune ?
Cet individu a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris.

Parmi les commentaires déposés par des soi-disant cataphiles, combien d'autres Vox Populi ?

Des règles existent. Il faut savoir les respecter.
Bien cordialement,

Vaea Devatine.

49.Posté par Albert S. le 13/04/2013 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez de dire que ces "journalistes" ont fait leur travail alors qu'ils ne se sont même pas déplacés et qu'on en est à plus de 10 pages de commentaires négatifs à leur encontre!
Les gens qui répondent descendent dans ces lieux depuis parfois 10, 20 ans et même encore plus pour certains, et savent donc de quoi ils parlent, contrairement à vous, vous devriez tenir compte de ces commentaires au lieu de vous montrer hautain et de vous cacher derrière la liberté de la presse et l'arrêté préfectoral de 1955. Votre article est lamentable et votre attitude est méprisable. Et je confirme ce que tout le monde vous dit, cette plaque est réellement dangereuse, et en publiant sa photo et ses coordonnées vous engagez votre responsabilité en cas d'accident.

48.Posté par Abbert le 13/04/2013 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un point important n'ayant pas été abordé, et assez méconnu des gens fréquentant ces zones souterraines concerne les atmosphères humides et propices au développement de maladies infectieuses d'origine bactérienne sur les organes respiratoires et ORL, dû principalement aux fines poussières présentent dans l'air depuis plusieurs siècles (le réseau n'étant pas du tout ventilé et relativement confiné), pouvant contenir certains germes de maladies dites disparues.
La leptospirose maladie bien connue de certains sans s'étaler plus sur le sujet est déjà un frein à toute expérience de ce type; le Spirolept (vaccin qui cible la récidive maligne) est très fortement conseillé.
Avec toute ma bonne volonté.
Bien à vous.

47.Posté par Je soutiens Paris Tribune le 13/04/2013 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je soutiens Paris Tribune et arrêtez de donner une mauvaise image de vous les gars !

46.Posté par Guillaume D le 13/04/2013 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Inutile de rajouter que le site cataphile n'a jamais donné l'emplacement de cette plaque comme vous le prétendez, il a simplement donné la photo de deux plaques de rue côte à côte (des plaques comme il en existe plusieurs centaines là dessous). Ce qui ne correspond ABSOLUMENT pas à une référence comme quoi le puit 200 mètres à côté est ouvert.
J'ai vu une photo de la tour eiffel l'autre jour... vous devriez aller voir, il doit surement y avoir une entrée secrète pas loin que le mec essayait de nous montrer.

1 2 3 4 5 » ... 10
Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité