Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



09/12/2012 - 14:57
JM
        

Lettre à Cécile Duflot : que les syndicats montrent l'exemple

Texte participatif en réaction à la proposition de Cécile Duflot d'utiliser des bâtiments vides de l'Eglise pour héberger des sans-abri.



"Il n'y a pas que l'Eglise !"



Le ministre Cécile Duflot a écrit le 3 décembre 2012 à l'archevêché de Paris. Elle lui demande de mettre à disposition certains des bâtiments vides de l'Eglise pour héberger des sans-abri. "L'église ne peut pas se substituer à l'Etat" lui a répondu le vicaire général du diocèse de Saint-Denis.

Le ministère de la Culture a recensé les édifice classés ou répertoriés du patrimoine architectural français : 11 326 châteaux classés ou répertoriés existent en France, 10 092 édifices sous la dénomination de "château" et 1 234 sous la dénomination de "château fort". Parmi leurs propriétaires : des entreprises nationales, des entreprises privées et les syndicats.

Lettre électronique au ministre

"Madame la ministre Duflot,

Comme vous, je suis sensible au sort des sans abris.
Comme vous, j’ai cherché des solutions pour les loger durant les dures journées d’hiver, et comme vous, j’ai trouvé une solution.

Voici 16 magnifiques châteaux, soit plusieurs milliers de lits inoccupées, qui appartiennent à la CGT, FO, etc...., et à divers comités d’entreprises - souvent des entreprises publiques.

Et, vous le disiez si justement concernant les bâtiments des églises,
"je ne comprendrais pas que les syndicats ne partagent pas vos objectifs de solidarité".

Mme Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 16 châteaux "quasi vides" des syndicats !

1- Le château de Fontenay-les-Briis, propriété de la branche CGT de la RATP. Situé aux portes de Paris dans un parc de 74 hectares, dont près de 40 hectares de forêt, avec deux cours de tennis, deux restaurants, un mini-golf, un étang à truites, et trente chambres.

2- Le château de la Brévière, au cœur de la forêt de Compiègne. Il appartient à Force Ouvrière qui sera j’en suis sûr ravi de le mettre à votre disposition.

3- Le château Lafaurie Peyraguey : Avec ses 36 hectares de vignes dans le Sauternes, voici le château Lafaurie-Peyraguey du CE de GDF-Suez.

4- Le château du Plat, à Vallière dans la Creuse, entouré de plusieurs bâtiments, et qui appartient au Comité d’Entreprise de la RATP, possède 114 hectares de terres, des forêts et des prairies, et des écuries avec une trentaine de chevaux. Le château est en bon état, car le CE vient de faire d’énormes travaux, autofinancés sur son pactole de 50 millions d’euros par an.

5- Le château de Montreul de la Fédération des Organisations Sociales des PTT : A seulement quelques kilomètres des superbes plages de Honfleur, Trouville et Deauville, dans un parc boisé de 3 ha.

6- Le château de Prêtreville appartient au Comité d’Entreprise de la Caisse d’Allocations Familiales du Val d’Oise. Il est composé de 8 bâtiments.

7- Le château de Ragny : Au cœur de la Bourgogne, le château de Ragny. Un véritable château médiéval du XIIe siècle qui appartient au Comité d’Entreprise de la Banque de France. En été, il accueille des centaines d’enfants en colonies. Tennis et piscine font naturellement partie des prestations de base.

8- Le château de La Bachasse : L’association Ageforel (Association de Gestion des Foyers de la Région Ferroviaire de Lyon) gère le château de La Bachasse. Propriété de la SNCF depuis 1947, c’est une jolie bâtisse du XIXe siècle avec un parc de 8 hectares au cœur de Sainte-Foy-Lès-Lyon.

9- Le château Plagny-Vernay : Le Comité d’entreprise de la SNCF est également propriétaire du magnifique château du Vernay, à Challuy, au sud de Nevers, qui comprends terrains de tennis, piscines, parc privé et forêt.

10- Le château de Cappelle-en-Pévèle : Le Comité d’Entreprise d’EDF GDF à majorité CGT est propriétaire du château de Cappelle-en-Pévèle, dit aussi château du Béron. Piscine couverte chauffée et deux tennis. Une riche propriété foncière.

11- Le château de Sainte-Croix du CE de l’EDF, dans l’Ain.

12- Le château d’Agecroft du CE de l’EDF sur la Côte d’Azur.

13- Le château de Blomard dans l’Allier, toujours au CE de l’EDF.

14- Le château de Vaux à Argenton-sur-Creuse, également au CE de l’EDF.

15- Le château de Courcelle : La CGT possède le très beau château de Courcelle-sur-Yvette, dans l’Essonne.

16- Le château de Bierville à Boissy-la-Rivière, non loin d’Etampes - CFDT.

Ce ne sont que des exemples, les syndicats vous donneront les adresses des autres châteaux !!!........

Vous pourrez également réquisitionner très utilement les milliers de lits des centaines de maisons de vacances des comités d’entreprises et des syndicats, dont ils seront ravis de vous donner la liste par solidarité pour les plus démunis.

Je crois, Madame la ministre, que le problème des sans abris, avec ma modeste contribution, est réglé !!!!.........


Et pour voir tout ça, il suffit de cliquer : www.journaldunet.com"

La vie de Château © Eugene Vinitski - Fotolia.com
La vie de Château © Eugene Vinitski - Fotolia.com
Note de la rédaction :
Cécile Duflot s'est déjà déclaré "prête à réquisitionner les bâtiments appartenant à des banques, des compagnies d'assurances ou encore des entreprises" pour loger les sans-abri. Elle aurait écrit à des préfets en région pour des réquisitions concernant "des bâtiments appartenant uniquement à des personnes morales".
Le 29 novembre 2012 en visitant à Paris un centre pour sans-abri géré par l'association Emmaüs Solidarité, elle annonce des réquisitions de logements vides en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur, d'ici à la fin de l'année 2012.
Le Premier ministre a précisé qu'il s'agirait "des bâtiments appartenant à des institutions, des administrations, des grandes entreprises".



Les faits dans le 12e arrondissement | Les opinions dans le 12e arrondissement | Flash Paris 12


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com