Connectez-vous S'inscrire
Menu

Qui peut utiliser l'article 40 du Code de procédure pénale ?

La loi n° 2004-204 du 9 mars 2004 porte adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité

Il appartient aux personnes de vérifier l'état du droit et de la jurisprudence et de prendre toutes les informations auprès d'un avocat.

10 Mai 2016 - 16:05
        

Code de procédure pénale © Paris Tribune
Code de procédure pénale © Paris Tribune
L'article 40 du Code de procédure pénale oblige les "officiers publics ou fonctionnaires" de signaler sans délai au procureur de la République tout délit ou crime dont ils auraient eu connaissance.

"Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l'article 40-1. 

Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs".
Article 40 modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 74 JORF 10 mars 2004.

Tous les agents publics sont concernés : les fonctionnaires et aussi les vacataires et les contractuels sont concernés par l'article 40 du Code de procédure pénale.
En revanche, les salariés du droit privé ne sont pas cités explicitement par la loi.
Pour autant, des sanctions existent pour tous en cas de non transmission au procureur de la République d'informations relatives à des crimes ou des délits.
Il appartient donc aux personnes de vérifier l'état du droit et de la jurisprudence et de prendre toutes les informations auprès d'un avocat. 

Pour contacter le parquet de Paris

Par courrier à Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Paris, Section civile du Parquet (AC1), 14 quai des Orfèvres, 75059 PARIS CEDEX 01.
 
Par tél. du lundi au vendredi de 9h à 12h au 01 44 32 52 43.
 
Sur place du lundi au vendredi de 9h à 12h au 10, boulevard du Palais 75001 Paris. Escalier S, 5ème étage Bureau n° 503.
 
Pour les personnes à mobilité réduite, prendre attache avec le référent Handicap, du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h au 01 44 32 98 16.







Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.