Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune

Paris Tribune

Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Aménagement des berges de Seine : 5 futures îles au Port du Gros Caillou  27/02/2012

L'île au brumes, l'île au verger, l'île centrale, l'île de la prairie, l'île aux oiseaux.
Voici les noms des 5 futures îles de la Seine, appelées à naître en juin 2013.

Dans le cadre du projet de réaménagement des berges de Seine, la Mairie de Paris vient de lancer un appel d'offres pour la création d'un archipel de 5 îles sur la Seine, en concertation avec les Ports de Paris, le Service Navigation de la Seine et la Préfecture de Police de Paris.

Le projet concerne le Port du Gros Caillou dans le 7e arrondissement de Paris, à une centaine de mètres en amont du pont de l'Alma.

Il comprend la construction et l’installation de 5 îles indépendantes avec des passerelles d’accès permettant le passage d’une île à l’autre en assurant l’accessibilité depuis la berge.

Chaque île serait constituée d’un assemblage de flotteurs métalliques sur une superficie de 350 m2 environ.

Chaque île se décomposerait en deux parties distinctes : une partie relative aux « aménagements de surface » (substrats et plantations, matériaux de sol, réseaux, équipements et mobiliers divers...) et une partie conçue comme un « morceau de paysage » des bords de Seine, qui accueillerait une ambiance végétale et des aménagements supérieurs qui lui seraient propres.

Chaque île comporterait une surface accessible au public, et une partie végétalisée, non accessible au public, à l’exception du gazon.

Depuis l’amont de la Seine vers l’aval, ce serait :
- L’île aux brumes, avec, outre du mobilier propre à la détente pour le public, une ambiance de ru sec et de brume grâce à un système de brumisation disposé dans les parties végétales
- L’île du verger, avec une trame régulière de petits arbres et une surface engazonnée accessible au public
- L’île centrale, avec la plus grande accessibilité au public, et le sentiment de d’approcher le fleuve par un jeu de nivellement et d’emmarchement
- L’île de la prairie, avec plein de plantes, où le public pourrait cheminer au-dessus des herbes hautes sur des caillebotis métalliques, accueillant aussi une structure ludique en cordes
- et L’île aux oiseaux, avec une « jungle arbustive », accueillant également une serre accessible au public.

Les travaux débuteraient à la mi-août 2012 et s'achèveraient au plus tard à la fin avril 2013.


- Paris Tribune Indiscrétions le 24 février 2012 : Le Port Autonome de Paris doit verser à l'Etat 8 043 000 euros.
- Article du 23 janvier 2012 : Voies sur berge : la réponse du berger à la bergère.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.